Comment renforcer la confiance de vos clients ?

L’une de mes clientes souhaite envoyer, pour la deuxième fois en deux semaines, un e-mailing commercial, une offre en somme.

Comme beaucoup d’entrepreneurs, elle a une liste de clients ou de contacts, et elle ne sollicite cette liste qu’à de seules fins commerciales. ERREUR. S’ils ont accepté de lui donner leur adresse mail, ses contacts avaient sans doute en tête autre chose que la réception hebdomadaire de promotions !

Tout l’intérêt du marketing de permission est là : le client vous laisse ses coordonnées et vous donne ainsi la permission de lui écrire régulièrement. Mieux : il est satisfait de recevoir de vos nouvelles, il est demandeur… si et seulement si ces nouvelles sont de l’information vraiment qualitative. Sinon, il aura tôt fait de se désinscrire de ladite liste ou de supprimer vos messages sans plus jamais les lire.

A ce sujet, je vous conseille le livre de Seth Godin :

 Permission Marketing

Pour bâtir votre autorité auprès de votre liste, préférez donc lui envoyer astuces, trucs ou conseils, relatifs à votre expertise. A chacun de ces envois, votre autorité grandit, la confiance de vos contacts aussi. A contrario, à chaque envoi commercial, la confiance décroît. Vite.

Je vous conseille donc, en général et au minimum, une fréquence de quatre pour un : quatre envois d’infos qualitatives pour un envoi d’offre commerciale.

J’espère que vous trouverez ce court article suffisamment qualitatif 😉

Bon Vol avec les Aigles les Amis et à très vite !

Fabian

3 actions pour aller plus loin :

  1. Préparez votre rétro-planning pour les 2 prochains mois : 6 à 8 envois d’e-mailings informatifs et 2 envois d’offres. Un rétro-planning, pour info, c’est un planning à l’envers. Si tel e-mail doit parvenir à mes contacts à telle date, quand doit-il avoir été écrit, quand doit-il avoir été testé, quand le webmaster doit-il l’avoir reçu, etc.
  2. Listez les thèmes sur lesquels vous allez rédiger vos articles (vous pouvez aussi envoyer des vidéos ou des fichiers audio), et vos offres.
  3.  Déterminez aussi QUI se chargera de QUOI au sein de votre équipe.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *